CHARLOTTE VON TROELTSCH


FREI-ÜBERSETZT VON FREDDY HUBSCH ELSASS


Weitere Texte: En Francais



 

 

Transcription de communications reçues

 

par Charlotte von Troeltsch au fil des années

 

décembre 1941 à début 1944.

 

Êtres humains, vous demandez : "L’avenir devant nous se montre bien sombre. Comment pouvons-nous désormais maîtriser la vie ?"

 

Vous ne devez pas la maîtriser, vous devez la vivre. Vous savez que la même Sainte Volonté, dont est issue la Parole qui a tout créé, peut aujourd'hui de même déclarer sur les ruines : "Que cela soit !".

 

Pourquoi ces craintes ?

 

Vivez le présent !

 

Vivez de telle manière que le Saint Œil du Seigneur puisse vous regarder à tout moment. Que tous vos actes soient au Service du Seigneur, en Son Honneur, pour le remercier. Votre vie Lui appartient totalement, ne l'oubliez jamais !

 

Soyez actif ! Alors vous contribuerez à l'Édification du Royaume sur Terre ou là-Haut !

 

11.12.1941

 

Tenez fermement les rênes, êtres humains ! Ce n’est pas votre tâche de ressasser sur les Voies de DIEU et d'entasser devant vous les "pourquoi" non résolus tels des murs insurmontables. Vous ne pouvez ni voir ni parcourir les Voies de DIEU. Les Pensées de DIEU sont impénétrables.

 

Vos chemins devraient immanquablement et sans quelconque détour conduire vers les Hauteurs. Toujours conscient de votre but, vous devriez marcher d’un pas ferme dans le présent, toujours en menant à bien ce qui se présente à vous. Ainsi, votre avenir se construira tout seul, plus beau que vous ne pourriez l'imaginer.

 

N'oubliez pas que les Rayons d'Or sont réunis dans la Main du Seigneur. À travers cette Main se répandent indéfiniment les Bénédictions qu'Il accorde. À travers Elle vous êtes reliés à Lui, si vous ne rompez pas vous-mêmes ce lien.

 

20./21.12.1941

 

Maintenez résolument les Fêtes, mais comme une chose tout à fait vivante. Ne les laissez pas devenir une "tradition". Ne les laissez pas mourir. Cependant, n'oubliez pas qu’elles sont de votre propre initiative. Que chacun aille désormais son chemin personnel, tel qu’il le voit et le reconnaît. Ainsi, chacun recevra ce dont il a besoin.

 

28.12.1941

 

Portez la Lumière en vous, car à présent nous allons passer à travers l’obscurité. L'heure n'est plus de regarder en arrière avec des remords. Le nageur qui s'arrête de nager en se questionnant s’il pourrait mieux nager différemment, ne peut que se noyer.

 

30.12.1941

 

Une année de bouleversements inimaginables, d'aberrations quasi diaboliques, de grandes misères et de tourments inouïs vous attendent. Les humains tomberont dans le désespoir et la folie. Mais vous, qui êtes autorisés à porter les Croix de Lumière sur vos fronts, n'oubliez pas qu'un Saint Doigt vous a marqué. Les êtres humains ne seront plus scellés par ce Doigt. Vous appartenez au Seigneur, vous appartenez à DIEU, si vous restez dans une joyeuse volonté Ses serviteurs. Et, Ses serviteurs sont sous Sa protection. Des Mains lumineuses vous guideront à travers toutes les misères des temps. Rien ne vous touchera qui ne soit nécessaire à votre évolution.

 

Prenez donc tout ce que cette année humaine vous apporte --- bien que réalisé par des êtres humains --- de la Main miséricordieuse de DIEU, Le Seigneur.

 

31.12.1941

 

Êtres humains ! Vous attendez aujourd'hui que Je réponde à vos nombreuses questions. J'ai déjà répondu à toutes, avant que vous ne les posiez, lorsque J'étais encore au milieu de vous.

 

Maintenant, c'est à vous de répondre à Mes questions. Croyez-vous en Moi ? Ou encore, Ma venue était-elle vaine ? Répondez-Moi, êtres humains ? Cependant pas avec des mots, mais par des actes !

 

17./18.4.1942

 

Êtres humains ! Dans d'innombrables âmes aujourd'hui, s’éveille le cri vers l'Esprit de DIEU. Plus l'humanité tombe et s'éloigne de DIEU, plus elle aspire à la paix que Lui doit amener, --- cette humanité oublie que même le Fils de DIEU avait déclaré : "Je ne suis pas venu apporter la Paix, mais le Glaive !".

 

"Viens, Esprit Saint !" Dans toutes les langues monte cette imploration. Êtres humains, l'Esprit issu de DIEU, l’Esprit Saint de DIEU, était au milieu de vous. Et vous ne L'avez pas reconnu !

 

Pensez-vous Le reconnaître aujourd'hui s'il se révélait à vous, vêtu de toute Sa Gloire ? Il a demeuré parmi vous, --- et vous ne L'avez pas reconnu ! Où sont les quelques-uns qui ont cru Le percevoir ? L’ont-ils reconnu ? Où est leur fidélité ?

 

Je vous le dis : Il viendra, et avec Lui le Jugement dernier qui a déjà frappé Éphésus. À combien devra-t-Il dire : "Éloigne-toi de Moi, malfaiteur, Je ne t’ai jamais connu !".

 

Êtres humains, il ne s'agit pas de terrestre dans cette grande lutte dans laquelle Éphésus se détruit elle-même. L'ancien s'effondre avec fracas afin que tout devienne nouveau. Afin que l'Esprit Saint, l'Esprit issu de DIEU, érige Son Royaume dans la Gloire.

 

Ismael : Pentecôte 1942

 

Une fois encore, les Sphères se préparent à recevoir dignement la Force issue de DIEU. Dans les bienheureuses Hauteurs les plus élevées résonnent les acclamations pour la Grâce renouvelée, et chaque Plan transmet cette Grâce au Plan suivant plus bas. --- Les remerciements et la joie produisent une Floraison qui s'élève comme une puissante Flamme vers DIEU, LE TRÈS-HAUT.

 

Mais voyez : les ténèbres s'accrochent avec hostilité et perfidie là où la Force débordante issue de la Sainte Coupe devait pénétrer dans la matière. Le pouvoir de Lucifer sur les esprits humains est devenu immense ! L’opposition s'amoncelle tel un long mur, et là où ces Courants de Force venant des Hauteurs veulent descendre profondément, des Êtres lumineux se tiennent prêts à les rediriger vers le Haut. C'est en vain que la Postcréation attend d’être revitalisée et renouvelée. Elle doit dépérir et mourir de faim avec ces esprits humains qui ont sombré dans les ténèbres.

 

Là-Haut dans le Château demeure le Roi Parzival. Des Flammes jaillissent de Ses Yeux quand Il voit les Courants revenir en un mouvement circulaire. "Je Me suis donné aux êtres humains, mais ils ne M'ont pas accepté !" proclame-t-Il aux Gardiens lumineux. "Que ces êtres humains récoltent maintenant ce qu'ils ont semé. Ils ne sont pas dignes d'être aidés une nouvelle fois !"

 

Puis les Rayons lumineux dans la Main du Roi commencent à vibrer et à frémir, et le Regard du Roi Parzival s'abaisse avec amour sur eux.

 

"Vous les fidèles ! Petit est votre nombre, faible est votre volonté, cependant vous M'êtes toujours fidèles, ainsi en fidélité vous recevrez votre rétribution !"

 

À Son signe, d'innombrables Êtres de Lumière s'empressent de prélever la Force divine de la Coupe et de la porter vers le bas, goutte à goutte, guidés par les Rayons lumineux.

 

Des Gouttes de Force divine sont autorisées à s’écouler dans les âmes ouvertes et en attente. Et, au milieu du chaos dévastateur, les Gouttes agissent avec une intensité doublée.

 

"Tenez bon, persévérez !" exhortent les Porteurs de la Grâce divine. Vous allez maintenant traverser une détresse inconcevable, mais elle ne peut vous atteindre si vous êtes forts dans votre conviction. Des Mains secourables vous tiennent. Des Mains lumineuses vous montrent le chemin que vous devez suivre pour servir le Seigneur Suprême au milieu de cette humanité qui chute. Soyez fidèles jusqu'à votre mort, et vous recevrez la couronne de la vie éternelle."

 

Préparation pour le 30.05.1942

 

Femmes et jeunes filles : un Appel à la Pureté venant des Hauteurs les plus élevées résonne aujourd'hui sur la Postcréation. Puisse-t-il atteindre vos esprits, puisse-t-il vous aider à rattraper une partie de ce que vous avez manqué jusqu'à présent.

 

Il en va maintenant du tout pour le tout : la pérennité de la Postcréation ! Réalisez-vous ce que cela signifie ? Chacun d'entre vous encore capable d’entendre l'Appel doit s'oublier. Mettez fin à l'envie et à la rancune, à l'ambition et au désir égoïste.

 

Lâchez vos désirs, votre bien-être et, de façon inaperçue, tout ce dont vous avez besoin pour servir les autres arrivera.

 

Laissez la Vérité stricte jaillir de vos pensées et de vos actes. Ne croyez pas qu’une chose soit si insignifiante qu’elle puisse se passer de l’exigence de la Pureté. Que chacun s'examine sérieusement sur ce qui lui manque encore. La Pureté peut vous procurer une grande force.

 

Êtres humains ! Les derniers des douze coups de l'horloge des Mondes ont résonnés.

 

À présent se clôture le premier Anneau vers la nouvelle ère. L'aube vient discrètement annoncer la lumière du jour et vous qui avez des oreilles pour entendre, percevrez, au-dessus des brasiers et agitations, le premier coup de l'horloge des Mondes de la nouvelle ère.

 

L’avenir lumineux approche. Vous êtes autorisés à édifier, alors qu'autour de vous un monde crépitant tombe en ruines.

 

Ne désespérez pas : les vôtres sont bien plus nombreuses que vous ne le pensez. Bien qu'ils ne M'aient pas vu sur Terre, leur esprit Me connaît. Ils se joindront à vous pour vous aider. Vous les reconnaîtrez. Aidez-les à accéder à la Connaissance, afin qu’à la deuxième heure vous soyez unis pour travailler côte à côte.

 

Regardez autour de vous avec des yeux lucides ; le mal n'a de pouvoir sur vous que si vous lui tendez la main.

 

Moi, votre Seigneur, Je suis avec vous !

 

Pour le 06.12.1942

 

Êtres humains, l'Étoile s’approche en vibrant, emplissant les âmes de peur et d'horreur.

 

Cette fois, elle n'apparaît pas en tant que guide bienveillant, mais tel un féroce héros et combattant.

 

Sa venue ouvre aux ténèbres toute porte non protégée. Ses forces attirent inexorablement vers la Lumière ce qui ne peut se tenir devant la Face Très Sainte de DIEU.

 

Elle libère ce que l'humanité a depuis longtemps attiré dans une arrogance insouciante, une indifférence indolente et un mépris sacrilège.

 

Vous les êtres humains ! Combien d'avertissements n’ont pas été entendus ! Vous n'auriez jamais eu à ressentir toute la sévérité du Jugement si vous aviez en vous un peu de véritable humilité. J'étais donc parmi vous ! Avec une main ferme, Je voulais conduire Mon petit troupeau à travers toutes les misères ; vous n'avez pas voulu.

 

Je vous ai marqué. Celui qui porte la Croix de Vie dans son âme et sur son front, reste lié à Moi pour toujours. Vous pouvez encore saisir Ma main. Je vous guiderai à travers les horreurs de l'époque.

 

N'oubliez pas : ce qui est perdu, dépéri à présent. Mais celui qui a réussi à passer le Jugement, Me sert dans le nouveau devenir. Rien ne peut lui nuire, car il se tient sous Ma protection.

 

Je suis avec vous pour vous aider.

 

Pour le 29.12.1942

 

Ressentez-vous que la Main du Seigneur repose lourdement sur l'humanité, que tout maintenant va vers la Vérité, tel que prophétisé ? Êtres humains, vous en avez ri --- maintenant l'horreur vous affecte. La roue du temps tourne inexorablement et amène impérativement les conséquences qui font suite à vos actes. Tout s’accélère, et va de plus en plus vite vers la confusion, vers l'abîme. Tout, ce qui ne vibre pas dans la Volonté du TRÈS-HAUT, est entraîné vers cet abîme.

 

Mais vous, à qui J’ai offert la Connaissance : ouvrez vos yeux et vos oreilles. Prenez conscience que toutes ces horreurs ne sont que les répercussions d’une situation observée depuis longtemps.

 

Que ce qui est voué à l’effondrement, y aille à présent ; il n'a plus sa place dans la Postcréation. Les tremblements et les secousses ne cesseront que lorsque le dernier poison aura disparu. Cependant, en parallèle, l'Édification lève la tête dans un rose étincelant. Tous Mes vrais serviteurs y participeront. Vous vivrez les horreurs, mais elles ne vous affecteront pas. Vous entendrez les crépitements de l'effondrement, mais vous saurez que c'est le commencement du nouveau Royaume.

 

La nouvelle année terrestre amènera des douleurs sur l'humanité, mais ces douleurs libèreront un peu les serviteurs du Seigneur de l’effondrement, afin qu'ils puissent se retrouver et s’unir dans le nouveau Service.

 

Ouvrez-vous, épanouissez-vous : une nouvelle vie vous attend !

 

Pour le 01.01.1943

 

Résonnances  -  Le Règne de Mille Ans ....

 

"La Volonté de DIEU Elle-même est donc, pendant le Jugement, parmi les êtres humains terrestres. Elle déclenche autoactivement le Jugement, le menant à un dénouement rapide, puis dirige également Elle-même la nouvelle Édification." .......

 

C'est là que vous trébuchez, êtres humains, parce que Lucifer vous parle à travers l'intellect, et Je l’entends vous dire : "Comment est-il possible de croire cela ? Ces Paroles sont en contradiction avec ce qui se passe. Le Jugement nous frappe, et le Seigneur nous a quitté."

 

Je vous le dis : vous pouvez et devez croire chacune de Mes paroles, même si les apparences s'y opposent cent fois. Ce que J'ai dit est la Vérité. Que vous ne puissiez pas encore le reconnaître aujourd'hui n'y change rien.

 

Que vous êtes stupides ! Le Jugement est terminé, la sentence est prononcée ! Pendant qu'elle se réalise, J'ai quitté la Postcréation, mais J'envoie sans aucun doute Ma Volonté dans les Événements qui s’abattent de manière dévastatrice sur les esprits humains.

 

Et, c’est Moi qui dirige l’Édification !

 

01.01.1943

 

Êtres humains, sans cesse, sans aucune pause avance le destin que vous avez vous-mêmes provoquées. Vous ne pouvez plus l'arrêter, ni même l'amoindrir.

 

Vous devez endurer ce que vous avez appelé.

 

Ceux d'entre vous qui savent ce qui est en jeu, parce que Je vous l'ai révélé, savent aussi où trouver la force pour surmonter le destin et aussi aider ceux qui en valent encore la peine.

 

À présent, levez la tête ! Allez, traversez !

 

20.01.1943

 

Chaque secousse sur les aiguilles de l'horloge des Mondes apporte un nouvel Événement. L'humanité aurait dû s’en apercevoir depuis longtemps ! Ici et là, une tête effrayée émerge de la masse engourdie, mais elle est rapidement submergée. Vous, les êtres humains, ne voulez pas entendre, ne voulez pas voir par indifférence, par paresse.

 

Vous serez forcé de regarder et de subir. Alors vous voudrez vous réfugier auprès de Moi, mais - - le chemin est bloqué par votre insouciance.

 

Cherchez-Moi pendant qu'il est encore temps. Cherchez-Moi - non pas dans la crainte tremblante de ce qui va arriver, mais avec une fière joie qu’enfin le temps de l'attente est terminé, qu’enfin le temps du véritable Service commence.

 

02.04.1943

 

Êtres humains ! Que vous êtes petits ! Je vous ai tout donné, tout ce qui pourrait vous aider à trouver votre chemin dans la Postcréation, mais vous ne savez même pas comment extraire de Mes Paroles ce dont vous avez si désespérément besoin. Encore une fois, il Me faut vous aider.

 

Vous vous imaginez :

 

Le fait d’avoir été si méritant, de vous avoir fait sceller, vous voilà à présent protégés de tous les malheurs qui s'abattent sur l'humanité restante. Il n’est est pas ainsi ! Les malheurs à venir ne sont que les répercussions de vos propres manquements. Personne ne peut les éviter.

 

Mais si votre attitude est maintenant juste, elle peut contribuer à adoucir le pire et le plus difficile pour vous.

 

La raison pour laquelle vous vous êtes autrefois fait sceller va à présent d’emblée se révéler. Si vous aviez l’intention de devenir de véritables serviteurs de la Lumière, c’est le moment de tenir votre Serment. Mais si votre souci n’était que d'être à l'abri des horreurs et des épreuves du Jugement dernier, vous vous êtes bien trompés.

 

Êtres humains ! Chaque jour, vos questions pressantes essayent de monter, implorant des réponses, qui sont au fond superflues puisque Je les ai données depuis longtemps.

 

Regardez dans le Message, cherchez et vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin. Je veux toutefois vous aider une fois encore. Vous désirez savoir ce que vous devez entreprendre pour traverser le temps de l'horreur de manière à subsister devant DIEU et venir en aide aux êtres humains.

 

Connectez-vous consciemment aux vibrations qui viennent des Hauteurs et qui seront de plus en plus palpables pour vous. Vous les ressentirez nettement, si vous n'êtes pas encore trop engourdi. Placez-vous dans ces vibrations et vibrez avec elles. Accueillez de la Main de DIEU chaque jour, chaque heure, avec la conviction que tout est et provient de la Justice.

 

Ne ressassez pas sur le "pourquoi" de tout ce qui frappe maintenant la Postcréation. Vous savez que tout doit être, et que vous avez vous-mêmes transformé le monde en une vallée de larmes, au lieu de le laisser vivre en tant que Jardin de DIEU.

 

Maintenant, allez d’un pas ferme à travers l'inévitable, et soyez conscient que des Aides vous entourent.

 

Chaque jour allez vers le nouveau et fixez vos yeux sur la petite Étincelle de Lumière qui brille au bout de votre chemin. Selon la vigueur de votre conviction, elle grandira de jour en jour jusqu'à se présenter à vous comme un chemin lumineux. Alors votre pied ne pourra plus trébucher. Vous ne pourrez plus que marcher d’un pas assuré et serez prêt à servir au vrai sens lorsque DIEU Le Seigneur mettra fin aux fléaux.

 

05./06.02.1943

 

Êtres humains ! Pénétrez toujours plus profondément dans le Message ; lui seul peut maintenir vos âmes en équilibre dans les temps qui viennent et qui vont tout bouleverser.

 

Vivez le Message, soyez des témoins vivants et heureux à travers vos actes et vos lâchers prise. Toutefois ne parlez pas à ceux qui se ferment à la Vérité. Réfléchissez : vous offrez le bien le plus précieux - et on le dédaigne. Cela porte préjudice aux deux parties.

 

N'oubliez pas ce que Je vous ai dit : vous ne devez proposer la Vérité à personne, et encore moins l'imposer. Avec des paroles, vous ne pouvez pas à présent éveiller la nostalgie dans les êtres humains ; votre exemple vivant peut, peut-être, encore aider tel ou tel si les Événements l'ont rendu suffisamment humble.

 

Mais le plus souvent, les choses en resteront là : celui qui a entendu parler de Moi et qui est passé à côté de Moi avec indifférence ou suffisance, s'est déjà lui-même jugé. Il peut difficilement être aidé.

 

Pour le 14.02.1943

 

Êtres humains ! Apprenez à reconnaître dans la dernière heure ce qui est important. Que chacun suive, sans se laisser distraire, son propre chemin vers sa destination. Entendez–vous ? Son propre chemin ! Car chacun de vous, êtres humains, est conduit différemment à travers le chaos, selon la manière dont il a lui-même construit sa route.

 

Il ne sert à rien d'essayer d'entraîner l'autre sur sa propre voie, dans le souhait de lui venir ainsi en aide.

 

Soutenez-le, si vous le pouvez et s'il vous le demande, mais laissez-le suivre son propre chemin.

 

Mais surtout : cessez donc de juger l'autre en fonction de vos pensées et expériences personnelles. De même que les chemins sont différents, les pensées, qui agissent, sont également différentes. Personne ne peut savoir ce qui pousse l'autre à faire ou ne pas faire quelque chose.

 

Ce qui serait mauvais pour vous pourrait être bon pour l'autre. Laissez tout jugement à Celui qui est le véritable Juge au-dessus de tous les êtres humains.

 

Tant que vous vous posez en juges et censeurs de vos semblables, vous vous trompez et êtes dans l’erreur. Vous leur faites du tort, mais surtout à vous-même.

 

Donnez-leur l’exemple : cela aura plus d'effet que toutes les critiques.

 

28.02.1943

 

Écoutez, êtres humains de bonne volonté, votre Seigneur est proche de vous !

 

Dans la lourdeur des Événements, Il vient à vous. Sa Sainte Volonté, c'est-à-dire Lui-même, se trouve dans tout ce qui arrive.

 

Comprenez-vous ce que cela signifie ? Et, si vous le comprenez, pourquoi hésitez-vous ?

 

Salutations de Imanuel le 07.03.1943

 

Que l'humanité soit maintenant livrée à tout ce qu'elle s'est attirée ; la douleur et le désespoir ne cesseront plus dans la Postcréation jusqu'à ce que le dernier poison ait été détruit, que la toute dernière culpabilité ait été acquittée.

 

Êtres humains ! Vous n’avez pas voulu entendre, maintenant il vous faut endurer.

 

Cependant, tous les Événements s'abattront avec une telle puissance que vous ne serez pas mis au supplice. Les coups tomberont les uns après les autres, mais aucun en vain.

 

J'appelle Mes serviteurs à suivre cette recommandation :

 

Soyez forts de Ma Force,

 

un exemple pour les hésitants,

 

une aide pour les faibles,

 

un bâtisseur de Mon Royaume !

 

14.03.1943

 

Mes serviteurs, Je ne M'adresse plus aujourd'hui à l'ensemble de l'humanité. Mes Paroles sont pour ceux qui, consciemment ou encore inconsciemment, Me servent avec fidélité et une sincère volonté.

 

Que l'humanité périsse dans un tourment auto-créé. J'ai éloigné Mes serviteurs, comme Je l'avais promis. Vous ne le ressentez pas encore, mais lorsque vous le remarquerez : prenez garde que l'orgueil ou la fierté ne vous envahissent pas. Sinon il se pourrait qu'au même moment vous sombriez et suiviez les ténèbres, et votre chute serait plus profonde que celle de tous les autres. Ce n'est que par miséricorde que Je vous ai libéré de l'étreinte des ténèbres. Ce qui est lumineux, à l’extérieur et en vous, peut maintenant s'élever, est préservé des dangers du chaos, et peut continuer à progresser jusqu'au point où vous pourrez Me servir dans la nouvelle Édification, dans le nouveau Royaume.

 

Alors ne perdez pas un seul instant la conscience que vous êtes Mes serviteurs, rien d'autre. Quoi que vous fassiez, faites-le en pensant à Moi. Accrochez-vous fermement à Moi, ainsi Je vous tiendrai et ne vous lâcherai pas de Ma main.

 

18.04.1943

 

Vendredi saint ! C'est comme si toute la Création retenait son souffle dans une horreur incompréhensible ! Le TOUT-ÉTERNEL a envoyé Son propre Fils pour tenter de ramener l'humanité perdue vers l'ascension. Profondément honteuse de cette Bonté divine, bouleversée de gratitude, ardente à exprimer cette gratitude dans un Service des plus fidèle - c'est ainsi que l'humanité aurait dû, autrefois et toujours, vivre les jours précédant Pâques.

 

Au lieu de cela, il y eu le meurtre le plus horrible qui ait jamais souillé la Postcréation. Êtres humains, de quelle responsabilité vous êtes-vous chargés !

 

Et lorsque la Main bienveillante de DIEU s'est à nouveau tendue vers vous avec miséricorde, il s’est avéré que vous n'aviez rien appris, mais seulement tombé encore plus bas !

 

Voici à nouveau le Vendredi saint, mais cette fois, c'est vous qui êtes frappés, vous les êtres humains ! Il est grand temps de mettre un terme à cette funeste chaîne de Réciprocité des Effets. Vous n'avez pas voulu vous améliorer, vous êtes restés aveugles et sourds, oui, vous vous êtes même moqués de la Patience de votre DIEU. À présent, acceptez ce que vous vous êtes édifié. Ce sera le dernier Vendredi saint sur Terre. Désormais, il tombera dans l’oubli. Mais avec lui s’effondreront tous ceux qui ne s'efforcent pas de toutes leurs forces de se relever.

 

Vous pouvez le faire, vous les êtres humains. Vous pouvez vous libérer des ténèbres et de ses entraves. Il vous faut vouloir avec fermeté et détermination, indépendamment de ce qui s’est passé. Alors - comme Je vous l'ai déclaré - la funeste chaîne de Réciprocité des Effets prendra fin. L'ancien disparaît, tout devient nouveau.

 

Vendredi saint, le 23.04.1943

 

Êtres humains ! Observez la Création : fidèle aux Commandements de Son Créateur, sans arrêt jour et nuit, croissance et déclin dans une régulière oscillation. Elle porte des fruits selon ce qui a été semé en temps voulu.

 

Seul l'être humain s'est mis à l'écart des Lois de la Création, et ainsi sont nés troubles et misères, malheurs et discordes. Je vous dis aujourd'hui : le grand moment de tous les Retours est arrivé. Le Seigneur DIEU a attendu longtemps et patiemment que l'humanité, qui s'est égarée, revienne à la raison et essaie de réparer ses erreurs. Mais ce n'est que plus profondément qu'elle s'est empêtrée dans les enchevêtrements épineux des pulsions obstinées et égoïstes. Ainsi, elle va récolter ce qu'elle a semé. Elle a su mais n'a pas voulu qu'il en soit autrement. Elle s'est volontairement placée en dehors des Lois de la Création, et elle restera en dehors jusqu'à ce qu'elle soit emportée dans le tourbillon perpétuel vers la mort et la ruine éternelle.

 

Mais pour vous, Mes serviteurs, vient la nouvelle Pâques :

 

La Résurrection de tout ce qui est beau, ce qui est délicieux. Nous voulons construire une nouvelle Terre puissante et glorieuse. Il ne s'agira plus de suivre ce qui vous fait plaisir ou vous semble bon. Vous ressentirez profondément la Bénédiction qui réside dans l’obéissance aux Commandements du Seigneur, de vibrer dans Sa Volonté en accord avec tout ce qui est dans la Création.

 

Ce sera à nouveau Pâques sur Terre ! Et cette Pâques, vous l'expérimenterez consciemment dans le cycle de tout qui est, et une grande joie habitera vos âmes pour l’éternité.

 

Dimanche de Pâques, le 25.04.43

 

Êtres humains, vous demandez comment il sera possible de célébrer Pâques sans que le Vendredi saint ne la précède.

 

C'est une question futile, mais Je vois qu’Il Me faut vous aider car votre intellect est toujours encore plus actif que votre esprit.

 

Vous célébrerez Pâques, vous ne la célèbrerez de la bonne manière que lorsque la misère et la détresse l’auront précédée. En d'autres termes, elle sera la Fête de la Résurrection faisant suite à l'effondrement le plus effroyable de tous les temps. Mais vous ne ferez pas du meurtre, avec toutes ses conséquences, l’objet de la Célébration, comme avant. Pâques sera la joyeuse Fête de l'Édification du nouveau Royaume. Tout doit devenir nouveau, même les Fêtes doivent se transformer.

 

Ensemble avec toute la Postcréation, vous, les êtres humains, allez ensuite préparer et organiser cette Fête. Le Renouveau de ce que vous appelez la Nature coïncidera alors avec la joie de l'être humain sur la petite avancée acquise vers la nouvelle Édification.

 

Vous devrez encore passer par des situations difficiles, mais avec cet objectif devant vous, même les choses les plus difficiles deviendront faciles.

 

Lundi de Pâques, le 26.04.43

 

Êtres humains ! Elle approche à nouveau la plus grande Fête de toutes les Créations ! Tous les Plans sont fiévreusement occupés à se préparer, à laisser traverser les Gouttes et les Irradiations qui, en s’écoulant et affluant, se déversent depuis les Hauteurs.

 

Je veux, pour la première fois depuis des siècles, que la Postcréation puisse participer de la juste manière à tout ce que la Bonté et la Grâce de DIEU accorde à Ses Créations.

 

C'est pourquoi, Je vous ai appelé aujourd'hui, pour vous dire ce qui va se passer dans les Mondes, maintenant et à l'avenir, en ce Jour saint.

 

Certains d'entre vous savent déjà que dans le Château le Jour de la Colombe, la Force du Créateur et Soutien de tous les Mondes, déborde de la Sainte Coupe. À l’instant où la Colombe s'approche, les lumineuses et pures Gouttes commencent à ruisseler. Vivifiantes, elles cherchent à se déverser sur l'ensemble de la Postcréation qui, sans cet apport de Force, viendrait à se dessécher, mourir de faim et de soif. Mais ces dernières années, les Gouttes dans leur descente ont été de plus en plus entravées pour pénétrer jusqu'à l'humanité. Les créatures ne sont plus dignes de la Force et de la Bonté du Créateur. Elles ont détourné à des fins obscures ce qui leur avait été donné en tant que Bénédiction.

 

Péniblement les Aides lumineux ont amené jusqu’en bas les Irradiations et les Gouttes à travers les ténèbres vers ceux dont le front est marqué par la Croix lumineuse.

 

Cela n'est plus nécessaire. En desserrant vos chaînes et vos liens, Je vous ai rendus si légers, Mes serviteurs, que vous pouvez vous détacher un peu au-dessus des êtres humains de la Terre. Les Bénédictions coulent à nouveau sans entrave jusqu’à vous. Saisissez-les, remplissez vos âmes à ras bord lorsque demain le Don de votre DIEU s'approchera de vous.

 

Recevez-les avec gratitude et humilité mais également avec jubilation. Tous les Êtres lumineux exultent avec vous ! Préparez-vous cette nuit à l'inconcevable Grandeur qui veut s'approcher de vous demain.

 

29.05.43

 

Mes serviteurs ! Rassemblez-vous dans un silencieux Recueillement, avant que les grandes choses n’entrent en action.

 

Elle s'approche à présent la Colombe, et déjà Elle commence à ruisseler. Des Flots de Bénédictions divines se déversent à travers tous les Plans jusqu'à l’endroit où vous, Mes serviteurs, êtes autorisés à œuvrer dans la joie et la gratitude.

 

Buvez de la Force que Mon PÈRE vous accorde, prenez avec Elle l'élan vers le bien et la force de tenir bon. L’ÉTERNEL vous offre par cette Force des choses inimaginablement grandes. En contrepartie, Il exige aussi de vous de grandes choses. À partir de ce jour, vous êtes totalement à Moi. Que personne ne soit maître de lui-même. Unissons nos forces pour édifier le Nouveau Royaume !

 

30.05.43

 

Mes serviteurs, avez-vous éprouvé de la compassion lorsque les chenilles dégoûtantes et autres vermines nuisibles de vos jardins ont été détruites en grand nombre ? Lorsque les hannetons, jolis mais voraces, ont été tués en masse ?

 

Pourquoi laissez-vous maintenant une fausse pitié vous envahir, alors que notre Jardin - la future nouvelle Terre - est en train d'être nettoyé des millions de parasites qui le peuplent ?

 

Réjouissez-vous que le Seigneur DIEU libère la Postcréation de toutes les ténèbres, et soyez reconnaissants de ne pas avoir à réaliser vous-mêmes le Jugement.

 

Considérez simplement que le temps est venu pour Éphésus ! Vous tous saviez pour le Jugement dernier. Vous ne pouviez et ne vouliez pas en imaginer son horreur. Maintenant, vous devez traverser cette horreur ! Mais vous, Mes serviteurs, n'avez aucune raison de vous inquiéter ou d’hésiter. Au contraire ! Je vous clame : Réjouissez-vous ! Réjouissez-vous d’expérimenter ce Jugement. D’expérimenter comment, au milieu de la destruction et de l'anéantissement, s’engage victorieusement le nouveau, conformément au Plan. Réjouissez-vous qu'il vous soit permis d'aider, que J'aie eu pitié de vous et vous aie inclus dans l’Édification.

 

C'est une raison de joie si profonde, emplie de gratitude, que vous n'ayez aucunement le temps d'être anxieux, de vous inquiéter ou de vous tourmenter dans une fausse pitié.

 

Vous ressentez la joie des Aides Essentiels tout autour. Ressentez également la Mienne !

 

06.06.1943

 

L'Esprit issu de DIEU, l'Esprit Saint, l'Esprit du Renouveau, de la Joie et de la Paix est venu vers vous, êtres humains. Non pour repartir à nouveau, mais pour rester avec vous jusqu'à la fin de toutes choses, si vous, qu'Il a choisis pour être Ses serviteurs, en êtes dignes.

 

Réconfortés, laissez tomber en ruine tout ce qui a succombé aux ténèbres, et voyez comment la nouvelle Vie, le nouveau Royaume s'édifie victorieusement de ces ruines.

 

L’Esprit Saint de DIEU descend sur la nouvelle Terre.

 

Pentecôte, le 13/14.06.1943

 

Mes serviteurs ! Préparez-vous, avec un esprit éveillé et les sens ouverts, pour accueillir ce que Je vais vous dire aujourd'hui.

 

Il vous a été permis d'entrer dans une nouvelle ère, vous, Mes serviteurs, alors qu'autour de vous tout lutte vers l’effondrement de l'ancien. Une nouvelle ère s'annonce pour la Postcréation, et donc aussi pour vous. Selon votre tempérament, vous l'abordez différemment : certains se précipitent -  ils sont impatients de laisser l'ancien derrière eux, de contempler le nouveau. D'autres ne l'abordent que timidement, en s’interrogeant : "Est-ce qu'on va y parvenir, après avoir échoué de façon si effroyable ?".

 

Mais personne, de ceux dignes d'être admis dans la multitude des serviteurs, n’est indifférent au nouveau.

 

Cette multitude se rapproche et se resserre, chacun apprenant de l'autre, s'entraidant l'un l'autre. Vous sentirez de plus en plus clairement que le temps du "Tu dois !" est arrivé, celui dont Je vous parle depuis longtemps. Le libre arbitre et la libre décision sont ainsi retirés pour vous qui êtes autorisés à être Mes serviteurs.

 

Mais voyez : vous imaginez cette dépendance comme une servitude douloureuse. En vérité, c'est un accompagnement merveilleux.

 

Vous avez tous oublié de Me suivre sur le droit chemin. Vous devez d'abord réapprendre à marcher sans vous laisser distraire ni à droite ni à gauche. C'est pourquoi Je vous retire votre volonté personnelle pendant un certain temps.

 

Ce n'est que lorsque vous aurez appris à aller d’un pas sûr et ferme que cette contrainte sera à nouveau levée pour vous.

 

En attendant, apprenez à écouter Ma Voix, à percevoir Mes Intentions et à accomplir de toutes vos forces les Tâches qui vous sont confiées.

 

14.06.1943

 

Mes serviteurs, beaucoup d'entre vous s'efforcent sincèrement d'ouvrir les yeux pour la nouvelle ère, puis de s'insérer en elle par un travail déterminé et conscient.

 

Cependant, il y en a bien plus parmi vous, beaucoup plus, qui n'ont pas encore compris que c'est à eux de changer afin que la Postcréation puisse changer et que la nouvelle ère puisse s’édifier. Oui, vous devez vous transformer ! Vous devez en vous-mêmes, dans tous vos actes et vos pensées, laisser l'ancien se désagréger.

 

Ce ne sera facile pour aucun d'entre vous, vous qui jusqu'à présent avez vécu au jour le jour à l'ancienne, au lieu de vous soumettre à une discipline rigoureuse dès l'instant où Mon Appel a résonné en vous. Maintenant il s’agit pour vous : de rattraper ce qui a été négligé par un effort sans relâche.

 

Ce n'est pas facile, Je le sais.

 

Mais réfléchissez : combien de fois vous ai-je prévenu de ce moment où vos yeux s'ouvriront sur votre échec antérieur.

 

Votre effroi sera incommensurable lorsque vous vous rendrez compte de toutes les conséquences de votre inaction. Cependant, Je vous dis avec le plus grand sérieux : vous pouvez encore réparer votre erreur, car vous êtes Mes serviteurs. Cessez toutes ruminations, cessez les remords inutiles.

 

Consacrez tout votre temps à vivre dans les éternels Commandements. Il vous faut devenir nouveau afin que la Postcréation devienne nouvelle !

 

04.07.43

 

Mes serviteurs, n'ayez pas peur quand la tempête grondera sur les terres, quand tous les esprits mauvais seront lâchés et que personne ne semblera plus en sécurité dans sa vie.

 

Pourquoi vous préoccuper de tout cela ? Jusqu'à présent, vous avez été responsables de vous-mêmes, chacun pour lui-même. Vous avez dirigé votre destin et avec lui aussi celui de la Postcréation.

 

Cela est différent maintenant. Moi, Moi seul, suis Seigneur et Maître de votre destin. Vous devez obéir, et plus votre obéissance sera inconditionnelle, plus vous marcherez en justesse sur le chemin prévu. Alors rien ne pourra vous arriver qui ne soit pour votre bien d'une manière ou d'une autre. Saisissez Ma Main avec pleine confiance. Je vous guiderai à travers toutes les horreurs.

 

11.07.43

 

Mes serviteurs, ressentez-vous les malheurs innommables s’abattre sur l'humanité ?

 

Vague après vague déferlent à une vitesse inimaginable. Les êtres humains seront happés avant même qu'un désir de secours ne puisse s’élever en eux.

 

De vastes champs de morts s'étendront là où s'épanouissait la vie, quoique dans la peur et les tourments.

 

Vous savez que vous devez passer par des épidémies qui sont la moisson du souffle pestilentiel planant au-dessus des champs de cadavres. Mais vous, vous avez la promesse que rien ne vous touchera si vous êtes vraiment Mes serviteurs.

 

Les Promesses de DIEU sont fermes, et ce qu'Il dit s'accomplit. Agrippez-vous-y. Moi, votre Seigneur, Je ne suis pas loin de chacun d’entre vous. Pas un seul de vos soupirs n'est ignoré. Avec une main ferme, Je vous guiderai à travers tout ce que votre âme hésitante peut craindre.

 

Mais J'exige une confiance inconditionnelle de votre part pour cela. - Ce n'est que dans une sereine conscience de Mon pouvoir que vous pouvez Me servir, que vous êtes capable de vivre le temps de l'horreur et de libérer tous ceux qui, hors du marais, Me perçoivent.

 

Moi, votre Seigneur, Je vous aide !

 

18.07.43

 

Mes serviteurs, vous êtes Ma préoccupation. Comprenez-vous enfin cela ? Ce n'est pas pour rien que Je vous ai montré depuis bien longtemps comment les prophéties des voyants et des prophètes vont à présent se réaliser, certes différemment de ce que vous avez imaginé, mais toujours à la lettre. J'ai essayé de vous faire voir cela clairement, afin que lorsque cela se produira, vous y soyez préparés.

 

Maintenant il tient à vous de tenir bon. Lorsqu’une vieille Terre entière s'effondre, cela ne peut se faire sans cris ni sans malheurs. Fortifiez-vous intérieurement dans la foi, afin que la force extérieure ne vous vienne pas à manquer.

 

Mes serviteurs, unissez-vous de plus en plus étroitement. De tous côtés, les Événements se précipiteront sur la Postcréation à un rythme effréné. Dans cette effrayante rapidité réside votre plus grande aide. Ressentez-la avec gratitude, au lieu de ronchonner et de vous plaindre.

 

J'exige de vrais serviteurs qui suivent leur Seigneur dans une loyauté aveugle, après qu’ils se soient décidés pour Lui.

 

01.08.1943

 

Mes serviteurs, fatalement, lourdement chargés, les nuages de l'orage s'amoncellent, et une soudaine frayeur envahit la Création : "Serait-ce vrai ce que les voyants ont prophétisé ?". Les unes après les autres, les prédictions semblent-elles se réaliser ?"

 

Puis, lorsqu’arrive le moment où l'humanité tremblante tente convulsivement de fermer les yeux et les oreilles, où fuira-t-elle, comment échappera-t-elle à la destruction ?

 

Bientôt, les cris de douleur de cette humanité qui s'éveille rempliront l'air, plus effroyables que tout ce que vous pouvez imaginer. En suppliant et en maudissant s'élèveront les voix des perdus.

 

Restez calmes, vous Mes serviteurs. Rien ne vous arrivera qui ne soit pour votre bien. Vous êtes bénis devant tous les êtres humains de la Terre, car il vous est permis de porter en vous la connaissance des Événements de ce temps, mais aussi ceux de l'avenir. De toute cette horreur, le Soleil de DIEU, la Lumière des Hauteurs se lèvera à nouveau, et vous aurez la bénédiction pour édifier une nouvelle Création à partir de la Création jugée et détruite, en l'Honneur de la SAINTE-TRINITÉ.

 

Allez, au travail, Mes amis, avec conviction et un courage ravivé !

 

08.08.43

 

Mes serviteurs, beaucoup d'entre vous ont déjà été autorisés à faire l'expérience de ce qu'est la Force divine que le TRÈS-HAUT a envoyée en aide à l'humanité et qu’Il envoie encore aujourd’hui.

 

Au lieu de simplement l'apprécier avec gratitude et adoration, vous faites appel à votre intellect pour vous aider à trouver une explication à cette Force. Bien sûr, ces explications rationnelles sont fausses ; vous avez si peu appris de tout ce que Je vous ai enseigné. Vous vous imaginez que vous pouvez et devez transformer le précieux Don de DIEU en fonction de vos objectifs et de vos besoins.

 

Quelle stupidité ! Apprenez des rayons du soleil ! Ils offrent à l'un une chaleur bienfaisante et en même temps une lumière éclatante à l'autre. Ils comblent un troisième de forces régénératrices. Ils seront le plus profitables à celui qui naturellement les accueille avec une joie emplie de gratitude. Il en va de même - mais dans une bien plus large mesure - pour la Force, issue de Lui-même, que le TRÈS-HAUT confère à l'humanité.

 

Pour accueillir cette Force, il vous suffit de vous ouvrir. Plus vous pourrez vous ouvrir, plus Elle vous sera accordée. Elle flue à travers vous, c'est-à-dire qu'Elle entre en vous, vous emplit et cherche dans son mouvement circulaire le point de sortie précisément là où Elle peut le plus aider, vous et les autres.

 

Celui qui a besoin de cette Force pour atténuer des douleurs et accompagner des malades vers la guérison, la ressentira chaque jour et chaque heure .... (il manque 1 ligne) …. (la réception de cette Force par le malade, et donc la guérison, sont liées à la capacité d’ouverture spirituelle du malade) …. restera tel qu’il était au moment de la réception de cette Force. Combien un autre saura accueillir cette Force, dépend entièrement de sa capacité d’ouverture, avec une conviction emplie de joie.

 

15.08.43

 

Mes serviteurs, votre chemin est couvert d'épines et de broussailles. Moi-même, J’ai marché devant vous, que craignez-vous ? Là où le Seigneur a pu marcher, les serviteurs pourront Le suivre, s'ils sont de vrais serviteurs. Moi, votre Seigneur, Je vous ai enlevé la responsabilité de vos actes, tant que ceux-ci vibrent dans les Lois éternelles de DIEU. Suivez-Moi, suivez Mon Appel, et sans inquiétude vous marcherez pas à pas sur le chemin qui vous conduira hors de la folie humaine, hors des lamentations et de la détresse.

 

Vous n'avez pas à vous inquiéter en ressassant sur l'avenir. Il est clairement devant vous, marqué depuis longtemps déjà par vos propres actes.

 

Vos angoisses, vos supplications ne peuvent rien y changer. Il est bon que cela soit clair pour vous. Mais cette clarté de discernement doit grandir de l'intérieur. Il ne sert à rien de seulement vous persuader de cette insouciance, de cette joie. Au moment du danger, tout se dissipera et ne restera, tout au plus, que de la fumée et du brouillard. Vous récolterez de la fumée et du brouillard, alors que vous pensiez acquérir louanges et récompenses.

 

Mes serviteurs, ne vous méprenez pas ! Il est vrai que vous êtes protégés comme tout fidèle serviteur dans la maison de son Maître. Mais êtes-vous bien fidèle ? Je vois parmi Mes serviteurs ceux qui ne comptent que sur ce que le Seigneur a fait et continuera de faire. Mais eux-mêmes gardent leurs mains dans les poches : ils ne veulent certainement pas croiser Son chemin !

 

Mes serviteurs ! L'inaction est un gâchis, et tout fruit gâché va vers la décomposition. Vous percevrez intuitivement quel chemin Je souhaite parcourir avec vous. Écoutez cette intuition, suivez sa voix et devenez des serviteurs assidus et obéissants.

 

Ce n'est pas difficile : Je suis avec vous !

 

22.08.43

 

Mes serviteurs, ressentez-vous comment une joie intérieure vous élève et vous porte en dépit de tous les événements très graves autour de vous ?

 

Cela vous fait pressentir l'aube de l’ère nouvelle. Certains d'entre vous sont peut-être même déjà autorisés à y contribuer. Vous êtes extirpés de l'horreur et à l'amère misère qui remplissent la Postcréation.

 

Tenez bon Mes amis, lorsque l'outil de Lucifer dans l'être humain se brisera et que l'humanité perdra toutes les rênes avec l’évasion de l'intellect.

 

Soyez d’autant plus fermes et n'oubliez jamais qu’auprès de Moi aide et force peuvent être trouvées à tout moment.

 

29.08.43

 

Mes serviteurs, le Jugement est achevé, la sentence est prononcée à l’encontre de chacun de ces êtres humains terrestres devenus nonchalants. Maintenant, le verdict s'accomplira rapidement et brutalement, implacablement, car les êtres humains n'ont eu aucune pitié pour eux-mêmes.

 

Combien de fois leurs a-t-on dit et montré ce qui les attendait - - - ils n'ont pas voulu écouter !

 

Pour vous, Mes serviteurs, le moment est venu de faire vos preuves. Pour certains d'entre vous, cela semble être un concept totalement nouveau. Vous pensiez : en vous tirant à bon compte après le verdict, vous auriez suffisamment démontré votre loyauté et votre utilité.

 

Une fois de plus, Je dois vous mettre en garde : ne mettez pas vos mains dans les poches, ne vous reposez pas sur des lauriers que vous n'avez pas encore gagnés. Vous êtes élus, appelés pour le Service. Maintenant, vous devez prouver que vous êtes digne de cet Appel. Que vous devez accomplir votre Service avec un dévouement inouï, avec un joyeux courage et de manière quasi parfaite.

 

Le Nouveau Royaume doit s’édifier. Est-ce possible si les serviteurs mous sont encore accrochés à l’ancien ?

 

Je vous le dis : celui qui à présent ne met pas tout en œuvre pour accomplir Ma Volonté de la bonne manière, celui-là, Je le rejetterai encore à la dernière minute. Les serviteurs nonchalants n'ont pas leur place dans Mon Travail.

 

Mais celui qui s'efforce avec droiture de toute son âme, celui-là sera aidé.

 

05.09.43

 

Femmes et jeunes filles !

 

Remerciez le Seigneur par votre service - servez le Seigneur par vos remerciements.

 

Le Seigneur a également tiré un trait sur vos répréhensibles actes et omissions passées afin de vous aider à sortir du bourbier dans lequel vous avez marché telles des noctambules.

 

Le jour de la Pureté veut vous apporter une Force nouvelle pour quitter le mal et accomplir le bien.

 

Vivez de la Vérité en accomplissant fidèlement votre devoir jusque dans les moindres détails. Que l'ordre et la propreté dirigent tous vos actes. Vous ne pouvez jamais être assez strictes avec cela. Je n'ai pas besoin de vous préciser ce que signifierait un nouvel échec de votre part : vous plongeriez la Postcréation dans un chaos sans fin. C’est pourquoi ressaisissez-vous ! Mettez fin à vos agissements répréhensibles et donnez l'exemple d'une vie de pureté joyeuse aux hommes et aux garçons. Alors vous aussi contribuerez à l'Édification du nouveau Royaume.

 

Que la Force issue des Hauteurs soit donnée à chacun qui l'implorent sincèrement.

 

07.09.43. - Appel de la Mère Originelle Élisabeth

 

Au travail, Mes serviteurs, avec gratitude et joie !

 

Vous pouvez vous réjouir malgré toute la misère dans la Postcréation, car le Seigneur DIEU vous a préservé jusqu'à présent, et Il continuera à vous protéger. Ressentez-vous la chaleureuse gratitude monter en vous ?

 

Vous avez fait si peu pour mériter tant de Bonté et de Grâce ! Désormais, ne vous rendez pas indigne de cette Grâce. Chaque jour vous donne l'occasion de servir à nouveau.

 

Ne dites pas que vous êtes trop fatigués pour faire ce que l'on attend de vous. Celui qui veut sincèrement accomplir son devoir obtiendra, pour ce faire, la Force de la Main bienveillante du TRÈS-HAUT.

 

12.09.43

 

Mes serviteurs, il faut beaucoup de patience pour vous guider ! Vos outils surmenés se bousculent toujours et comprennent mal la chose la plus simple qui leur est expliquée.

 

Encore et encore Je dois corriger vos conceptions erronées, pour contrer dès le départ de fausses interprétations de Mes paroles. Je vous ai précisé que l'humanité est entrée dans la période du "tu dois", qu'elle a perdu son libre arbitre pour une durée plus ou moins longue. J'ai essayé de vous faire comprendre quelle Grâce infinie y repose. Un certain nombre d'entre vous ont à nouveau interprété cela comme si, avec le "tu dois", toute activité personnelle de l'être humain avait pris fin. Il n’en est pas ainsi, Mes serviteurs. Le "tu dois" est une forme de Commandement on ne peut plus tranchant. Ceux qui ne s’y soumettent pas seront traités avec une sévérité inflexible. Plus jamais le Seigneur DIEU ne donnera d’Ordres vous concernant à Ses serviteurs lumineux, alors que l’être humain indifférent reste spectateur.

 

Ce n'est pas de l'obéissance si celui qui doit agir garde ses mains dans les poches. Le "tu dois" est là pour vous instruire, vous aider à marcher inébranlablement sur le bon chemin.

 

Comment peut-il accomplir si l'être humain sombre au contraire dans l'inactivité ?

 

J'attends de vous, Mes serviteurs, que vous réfléchissiez sérieusement à Mes paroles.

 

Aujourd'hui, Je dois vous parler de façon très terrestre afin que vous puissiez Me comprendre. À l'avenir, j'attends de vous que vous vous efforciez de toutes vos forces à Me suivre en pensées sur des Plans plus élevés.

 

Chaque aspiration sincère sera aidée et soutenue !

 

19.09.1943

 

Mes serviteurs, avec une rapidité non visible à l’œil humain, les Événements se précipitent sur la Postcréation.

 

Accrochez-vous à Moi et à Mes Commandements de toutes vos forces. Il n'y a maintenant aucun autre but pour vous que d'être prêt pour Mon Appel. Tout ce qui va venir après, est réservé pour plus tard. Pour l'instant, vous ne pouvez et ne devez que saisir ce qui se présente à vous. C'est tout ce qui vous est demandé. Au-delà, toute réflexion et toute rumination sont inutiles, oui, voire nuisibles.

 

26.09.43

 

Mes serviteurs, vous pensez à présent avoir accompli une grande performance lorsque, après de longs ressassements, vous avez décidé de faire quelque chose qui selon vous pourrait Me plaire.

 

Il n’en est pas ainsi, en aucun cas. Mettez-vous au travail, qui se présente à vous, sans longues délibérations et réflexions. Chacun trouvera sur son chemin le travail qui lui est attribué. Il ne lui reste qu’à le prendre en mains. Peu importe ce que vous faites, mais comment vous exécutez ce qui vous a été confié. Si chacun d'entre vous d’abord s'y emploie et l’accomplit de son mieux avec toutes ses forces, alors vous ressentirez que vous avez œuvré à Mon Service. Alors, une satisfaction vivifiante vous emplira.

 

09.10.43

 

Êtres humains, Ismaël vous salue depuis les Sphères supérieures. Ce jour qui, il y a deux ans, faisait paraître l'humanité totalement démunie, est en fait devenu presque le plus grand bienfait. Si le SEIGNEUR n'avait pas quitté Éphésus à ce moment-là, le merveilleux ajustement entre Lui et ses disciples n'aurait jamais eu lieu.

 

06.12.43

 

Mes serviteurs ! Le jour approche qui va vous montrer, Mes serviteurs, le lien absolu entre vous et Moi. Désormais, laissez derrière vous tout ce qui ne vous parle pas clairement et sans ambiguïté de la solide unité entre ce monde et l'au-delà. Récemment, Je vous l'ai fait savoir verbalement, car la question est tellement importante pour vous que vous ne pouvez pas la laisser s'ancrer assez fermement dans vos esprits.

 

06.12.43

 

Je suis profondément ébranlé par le regard presque désinvolte avec lequel l'humanité se penche sur cette année passée et tout ce qu'elle a apporté. Soudain, Me voici à la fin de cette année, et Je ne sais pas si un laps de temps égal suffira pour la préparation finale et définitive. N’oubliez pas : Je suis responsable devant le TRÈS-HAUT. Dans une certaine mesure, Je me porte garant de chacun d'entre vous avec Mon témoignage. Quand pourrai-Je enfin me fier à vos promesses et à vos engagements ? Quelques heures nous séparent encore du nouveau départ : utilisez-les pour discerner le chemin qui, d’une clarté tellement étincelante, est devant vous.

 

Fin 1943

 

Je ne peux pas et ne veux pas vous dire d’avantage sur les temps auxquels vous allez être confrontés.

 

Il est certain que les semaines et les mois seront terriblement difficiles pour vous, mais ne soyez pas désespérées car vous savez que chaque jour et chaque heure repose dans la Bonté du TOUT-PUISSANT !

 

Début 1943

 

Charlotte von Troeltsch a rendu son dernier souffle terrestre

 

au matin du 25 janvier à 3h10. -

 

Elle est retournée dans les Royaumes lumineux de sa patrie un jour avant

 

son 68ème anniversaire.

 

Alfred Fischer

 

Headline 1

Headline 2

Headline 3